En-cours aux pastels secs

J’ai refait provision de pastelmat et autres supports,notamment pour m’exercer à l’aquarelle, ainsi que de nouveaux crayons pastels : Derwent…J’ai beaucoup de matériel dans cette marque et, ma foi, j’en suis satisfaite.

Pour ce loup, j’avais d’abord commencé mon travail sur un fond blanc …mais les couleurs ne ressortaient pas assez. En observant la photo qui me sert de modèle je me suis aperçue de l’incroyable variété de teintes dans le pelage. Je me posais aussi la question, à savoir : comment obtenir ce beau noir-bleuté que l’on voit régulièrement aux animaux de pelage noir. Et j’ai trouvé – grâce (et encore) à Cindy Barillet 🙂 – « La couleur noire pose souvent problème lorsqu’on est peu habitué à ce type de tableaux. Le secret est de l’enrichir en lui superposant d’autres couleurs : Je mélange toujours mon noir à du bleu foncé, du gris, de l’anthracite et très souvent à du violet. » – source : Le Pastel sec pour débutant

Merci Cyndy 💙

Je continue mon avancée ce soir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s