danseuse étoile

un rêve que je caressais étant petite : j’ai suivi donc (voir mon billet précédent) 10 ans de danse classique auprès d’une grande dame, déjà grisonnante mais à l’époque, enfant, je n’aurais pu dire quel âge avait mon professeur. Elle avait été première danseuse au ballet de Londres et je n’ai jamais oublié son nom : Madame Sana Dolsky (russe d’origine, je crois). J’ai participé à quelques représentations mais j’avais d’une part un gros problème de genu valgum (« jambes en x ») et j’ai dû attendre pas mal de temps avant de pouvoir faire les « pointes » comme on dit. D’autre part, plus les années passaient et plus j’avais du mal avec la discipline… à 15 ans, j’ai tout abandonné. J’ai aimé ces années là mais je ne regrette rien car j’ai appris à avoir un bon maintien, et – selon une personne qui me l’avait fait remarqué il y a quelques années – une démarche particulière, typique des danseuses (j’ignore de quoi il s’agit ^^)

J’essaie souvent de reproduire des photos découvertes sur internet : le seul but est d’évoluer dans la position des mains, des pieds, du corps – essayer de garder les bonnes proportions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s